Prenez l’air avec la Patrouille de France
19 mai 2021, de 10h à 11h

Projet développé par le centre des études stratégiques aérospatiales (CESA), organe de rayonnement de l’armée de l’air et de l’espace (AAE).

Article mis en ligne le 3 mai 2021

par Franck Besqueut

En ce contexte éprouvant pour la jeunesse, l’AAE souhaite ouvrir de nouveaux horizons et offrir un peu de rêve aux élèves.
L’idée est de créer un moment d’échange entre la patrouille de France (PAF) et des collégiens. Un collège parmi ceux qui auront participé à cette phase d’échanges « en direct » sera tiré au sort pour un moment de rencontre privilégiée avec la PAF à une date ultérieure.

Contenu de la séance :
La séance d’une heure sera composée pour la première demi-heure de 9 séquences vidéos, valorisant les différents métiers concourant à la PAF, ses missions, des images de vol, le principe de vol d’un avion, etc.
Elles seront suivies d’une demi-heure de questions-réponses en direct avec la PAF.

Ce projet ne concourt pas seulement au module d’éducation à la défense de cycle 4 en EMC, mais peut être mis à profit par les équipes pédagogiques pour faire un travail pluridisciplinaire et transversal.
Quelques exemples, hors EMC et H-G :

  1. en français, Vol de nuit ou Le petit prince de Saint-Exupéry (sur l’année scolaire 2017 /2018, un appel à projet éducation nationale - Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives, s’intitulait « Le Petit Prince explore la Défense » ) ;
  2. en physique chimie, les principes aérodynamiques permettant à un avion de voler ;
  3. en technologie, la compréhension des mécanismes et la commande vol ;
  4. en EPS, la question de la préparation physique, de la physiologie du sportif, des techniques d’optimisation du potentiel (TOP).

Il concourt aux quatre parcours éducatifs et tout particulièrement :

  1. au parcours citoyen, par la présentation de l’AAE, son engagement, et ses missions ;
  2. au parcours avenir, par la présentation de la diversité des métiers de l’aéronautique contribuant au succès de la PAF, en luttant contre les stéréotypes genrées des métiers (la PAF a récemment été commandée pour la première fois par une femme) ;
  3. à l’Ecole promotrice de santé, par la présentation de la préparation des pilotes de la PAF, à la physiologie d’athlète de haut niveau.

Des raisons techniques de visioconférence limitent les possibilités à 60 connexions, soit 60 établissements, à raison d’une connexion par établissement.

Si vous êtes intéressé, vous devez vous inscrire avant le vendredi 14 mai en suivant la procédure décrite dans la brochure ci-dessous.